UA-72225749-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • récupération politique des tensions trappistes

    Un articles des "nouvelles des yvelines" reveille en moi une sorte d'agacement:

    Une des conseillères municipales et conseillère régionale appartenant à l'UMP répond à un journaliste. dans cet entretien, elle critique vivement, la politique locale qui est menée depuis plusieurs années par l'équipe de Guy Malandain. Rien ne lui va:  le GPV, la politque de logement, de rénovation urbaine, de l'emploi,... . Alors, oui, de nombreux projets menés n'ont pas apporté les résultats escomptés et l'emploi, le coeur de la paix sociale, reste sinistré dans notre ville. Pour autant, est-elle la mieux placée pour ce genre de réaction négative? NON!!!

    A chaque conseil municipal, l'opposition UMP vote sans exception (presque) les projets de la majorité. Les voix discordantes et les propositions de l'UMP sont inexistantes. Les débats sont, le plus souvent, animés par l'intervention pertinente et proche des préoccupations des gens de théo Tathys et une prise de parole souvent cacophonique des communistes.

    L'UMP intervient souvent par l'intermédiaire de Monsieur Fourgous qui s'interesse surtout à des questions de détail et jamais à des grandes lignes de la politique locale. Il gagnerai à écouter davantage les idées de nos représentants.

    Donc, si je partage cette vision d'une municipalité trappiste située plus à droite que l'actuelle, j'ai la certitude que cette ville dans sa diversité gagnerai à être gérée par une équipe centriste respectueuse des avis du plus grand nombre, attentive à la souffrance des plus faibles, active pour attirer les emplois dont nous manquons et capable de mener à bien sur trappes la concorde sociale qui lui manque.

    Rejoingnez-nous pour construire un autre avenir trappiste. Nous avons besoins de vous tous, de tous les sexes, de toutes les couleurs et de toutes les croyances. Dans le respect de notre démocratie, montrons que nous savons aller de l'avant et redonner à tous la fierté de vivre dans une ville si humaine... Au-delà de la simple (simpliste) dualité Gauche droite (PS-UMP), l'UDF propose une alternative crédible pour acceuillir en son sein tous ceux qui veulent être maitres de leur destin.

     

     

  • des idées en pagaille-tome 1!

     medium_Benoit.jpg

    L'UDF est un parti moderne, renouvelé et ouvert à toutes les cultures, toutes les origines et toutes les classes sociales. A l'heure où la plupart des politiques, à gauche comme à droite discourent sur les luttes des classes, nous repondons par la FRATERNITE SOCIALE, la solidarités des classes. A l'heure où la plupart des politiques, à gauche comme à droite pronent la répression armée des troubles et de l'insécurité, et l'immigration choisi, nous répondons FRATERNITE!!! Nous ne sommes pas des faibles qui pensons que seul le dialogue permettra de vaincre l'insécurité. Nous sommes convaincu, je suis convaincu que le problème de l'insécurité touvera sa solution dans des mesures variées: La repression est un axe important, encore faut-il que le travail des forces de police soit bien encadré (évitons les bavures de quelques crétins qui jettent le discrédit sur tout une profession au combien nécessaire...) et qu'il soit suivi par une justice réorganisée, proche des personnes aussi bien dans l'espace que le temps: Le temps de la justice dans des affaires qui ne tiennent pas du grand banditisme doit être plus proche de celui des hommes. Dans le respect du droit  des citoyens, je suis pour un recours accru à la comparution immédaite et à l'effectivité immédiate des peines (encore Plus de travail d'intérêt général, svp).

    La répression ne tiens que si elle est accompagnée d'une projet de renouveau économique de grande ampleur: L'emploi est l'axe principal de la lutte contre l'insécurité.

    • Tournons l'école vers les entreprises,
    • proposont aux enfants consentant des formations professionnalisantes de bon niveau,
    • ouvrons des passerrelles entre l'école et les entreprises,
    • favorisons l'emploi des habitants (jeunes ou non!) de nos villes, non pas en arrosant encore et encore les entreprises de subventions mais en les rendants indispensables de par leurs compétences
    • Dnnons aux employeurs la fléxibilté qu'ils attendent en contreparti d'un effort citoyen (un contrat signé) qui mele conditions de travail, rémunération et évolution de la carrière, la formation continue et l'accompagnement pour les plus démunis
    • Que les dirigeants donnent l'exemple en indexant leurs salaires, rendus transparents sur les performances de leurs entreprise calculées selon un barême européen qui ajouterai aux performances boursières (le plus important actuellement) un indice d'épanouissement des employés, le chiffre d'affaires de l'entreprise, l'impact écologique des mesures prises par les dirigeants,...

    Sur notre circonscription la population est très divers mais il est impossible de ne pas voir la souffrance de nombre d'entre nous. Seul le travail pour tous nous permettra de mieux vivre. Il ne suffit pas de faire tomber des tours et des immeubles, Il faut donner aux gens l'envie de respecter une institution qui, par sa politique, montre un intérêt évident pour les hommes et les femmes de ce pays.

    Au boulot, tant au niveau local qu'au niveau national!!!

  • bilan de la réunion bilan...

     

    La dernière réunion du débat public sur l'A12 s'est donc tenue. A la ferme du Manet, sur montigny il était sûr que l'opinion de l'auditoire ne serai pas favorable au prolongement de l'A12 sur les tracés 2, 3, 4.

    C'a na pas loupé! A chaque intervention expliquant que les tracés qui reprennent le parcours de la N10 ne sont pas réalistes, la salle a siffé. Seuls quelques habitants de Trappes , Elancourt ou la Verrière ont applaudi.

    Ce qui est affolant, c'est que la plupart des personnes des communes qui ne souffrent pas du cancer 'N10' ne comprennent pas la situation de  nos villes, même après trois mois de débat...

    Pour l'instant la situation est la suivante; Dans les semaines qui viennent, les membres de la commission particulière du débat publique rendront un rapport détaillé des débats. D'ici à la fin de l'année, une décision ministérielle sera prise. A ce moment, le choix du tracé sera fixé, et les procédures  qui régissent la mise en oeuvre de tels travaux suivront selon le calendrier imposé par la loi. En 2011 ou 2016, nous aurons l'A12!!!

    Mon avis est toujours le même: L'A12 ne peut se faire sur le tracé actuel de la N10. Cet axe doit devenir un axe urbain majeur dans le respect de la vie des riverains avec un délestage des transports pendulaires, professionnels et particuliers, venant du sud du département en direction de Paris.

    Toutefois, il est vrai que, devant la lourdeur des processus de déclassement des zones protègées dans le parc naturel de la haute vallée de chevreuse, il est nécessaire de réfléchir à un nouveau tracé, différent de ceux proposés par la DDE. Quelques tracés alternatifs ont été présentés au cours de la réunion. La DDE s'est engagée à les étudier.

    Enfin , Le développement des transports collectifs par le rail n'a pas été suffisament abordé. C'ets pourtant un axe majeur pour la prévision des futurs échanges dans notre région.Que fait la région, elle qui a en main la gestion des transports???? De plus, le développement voulu du plateau de saclay aura une incidence majeure sur le flux journalier dans notre département. Il est donc nécessaire que le futur tracé de l'A12 prenne en compte cette nouvelle donnée.

    Dernière chose, sur le plan politique, trois élues (députées et sénatrices ) ont pris la parole. Christine Boutin, comme à son habitude s'est revelée bonne oratrice mais les arguments utilisés dépassaient l'acceptable. Elle a bâti sont résonnement sur la fourberie de nos dirigeants qui, derrière le projet de l'A12, cacheraient un contournement Ouest parisien pour les transports Nord-Sud transcontinentaux et aussi, un axe de desserte d'un futur  troisième aéroport parisien plus qu'hypothètique. .. Elle a ressorti de vieux combats déjà gagnés pour rallier les personnes présentes à sa cause. Même constat pour l'intervention de Valérie Pécresse, performance médiocre et  très politique (une préparation pour les échéances futures?) . Bilan de ces interventions: INUTILES!!!

    Il est important que nos représentants ne relâchent pas leurs efforts pour suivre les travaux de rédaction des membres de la commission. Des pressions politiques (du lobbying) devraient aussi être envisagées pour rappeler avec force l'absolue nécessité de choisir un tracé, LE tracé, celui qui respectera enfin les hommes et les femmes de trappes et de la verrière et qui protègera l'environnement privilégié de notrer département.. Il n'est pas normal que les seuls qui ont une influence sur les choix politiques de la région sont les plus nantis. Nous avons tous le droit à la parole. Alors, Exprimons-nous!!!

    Affaire à suivre.

  • réunion bilan A12

     

    Le 16 juin a lieu la dernière réunion de la commission du débat publicsur le projet de prolongement de l'A12. J'y serai! Allez-y!!

    Nous devons être présents en masse pour montrer la motivation des hommes et des femmes  qui souffrent depuis tant d'années de la présence de la N10 et qui ne veulent plus être sacrifiés pour assurer à quelques personnes la joissance d'une vie dans une région qui a su, au cours des décennies, se protèger à coup de classement diverses et variés. Cette attitude manque cruellement de la fraternité et du partage des contraintes qui sont les fondements de notre démocratie.

    A Vendredi à la ferme du Manet à Montigny le bretonneux.

    Plan d'accès: http://www.ferme-du-manet.com/plan3.htm

  • les grandes manœuvres commencent !!!

     

    Dans près d’un an, nous serons amenés à voter pour élire notre député.

     

    Comme à chaque fois, les grandes manœuvres commencent :

    Le député sortant, inexistant sur les communes de notre circonscription (sauf sur Élancourt dont il est maire) se rappelle à nous. Lors de la réunion débat qui à eu lieu au mois de mai à trappes, il a pris la parole en fin de séance en se présentant « M. FOURGOUS, député de Trappes  » . A cet instant, il avait oublié qu’il était surtout Maire UMP d’Élancourt, une ville, elle aussi impliquée dans les projets de prolongement de l’A12. Ainsi, après plusieurs années d’absence il revient sur Trappes. Nous ne sommes pas dupes des objectifs visés par ce député. Trappes n’est pas dupe !! Les autres villes non plus !!! Il se prévaut à coup d’affiches municipales d’être le maire de la ville la mieux gérée des Yvelines. Alors, proposons lui de continuer ce travail mené sur Elancourt et de laisser aux autres le soin de représenter avec abnégation tous les habitants de nos villes.

                            Du côté du PS, les choses ne sont pas beaucoup plus glorieuses avec des candidats multiples. Alors que certains présentaient le maire de Trappes, d’autres avançaient leur candidature : deux femmes et un homme. Et puis, voilà, La direction du parti entend parachuter une élue de Bourgogne, la trentaine et d’origine africaine. Cette femme, sûrement brillante ne peut pas être une représentante crédible.

                           Comme à chaque fois, le PS choisi ses candidats selon des critères hazardeux. La seule chose qui doit retenir l’attention pour le choix d’un candidat est sa connaissance et sa compréhension de la vie des habitants, des contraintes de leur vie, fruits d’une histoire longue et tumulteuse. Un bon candidat doit également avoir la capacité de comprendre les difficultés de chacun, avoir une écoute sans faille et une grande présence de terrain. C’est incompatible avec une autre fonction élective alors, REFUSONS LE CUMUL DES MANDATS !!!.

    N’oublions pas qu’aucun candidat ne peut vivre toutes les expériences que chacun d’entre nous vit. Nous devons donc élire une personne capable de comprendre et de partager la vie des autres avec un respect et  un amour immodéré pour les autres, quelque soit leurs origines, leur age ou leurs valeurs.

     

                           Je refuse que l’on ne retienne comme critère qu’un argumentaire communautarisme, faussement paritaire du style « il nous faut une femme de couleur, immigrée pour une population souvent d’origine étrangère… » Nous vallons mieux que ce genre de stratégie uniquement électoraliste.

    Mon seul souhait,  que la meilleure ou le meilleur nous représente à l’assemblée nationale !!!

     

    L’UDF des Yvelines choisi actuellement ses candidats. Parmi les critères choisis, la compétence, la parité, la représentativité et le renouvellement politique sont des axes forts. L’UDF veut ramener la politique vers le peuple dans sa diversité ; assuré que nous pouvons tous nous retrouver autour d’un projet qui place l’homme au cœur de l’économie, portant des valeurs de respect de progrès et d’égalité interraciale et « inter sexuelle ».

     

    Plusieurs personnes sont pressenties pour cette candidature. Toutes sont des personnes de qualité tant sur la plan intellectuel qu’humain. Toutes sont capables (quelques soient leur catégorie sociale, leur origine ethnique ou leur âge) de comprendre les expériences  que nous vivons tous, et de défendre la politique libre et respectueuse  de tous qui est celle de l’UDF.

    Ne réduisons pas le choix d’un candidat à la couleur de sa peau ; ce serai ignorer la nécessité absolue d’une fraternité entre nous tous ! Soyons intelligents en votant pour la (le) plus compétent(e) . Vous le verrez au cours de la campagne, cette personne sera la candidate de l’UDF c’est une certitude !

    A bientôt !

    Benoît CORDIN
  • Les jeunes UDF des Yvelines et le projet de prolongement de l'autoroute A12

      medium_241.jpg

    Les jeunes UDF des Yvelines et le projet de prolongement de l'autoroute A12

            Depuis de nombreux mois, les jeunes UDF des Yvelines participent activement à la vie de leur communes et de leur circonscription. Ainsi, les grands projets d'aménagement du territoire départemental sont un de nos sujets de préoccupation majeurs puisqu'ils sont souvent porteurs d'espoir de développements sociaux et économiques.

                    Prévu depuis plus de trente ans, le prolongement de l'autoroute A12 s'inscrit de cette optique: Il doit être un moyen de relier le Sud-ouest des Yvelines aux pôles d'activité situés à la périphérie de la capitale.
                   
                    Actuellement ce rôle de desserte est assuré par la nationale 10, véritable cicatrice dans le paysage des villes sacrifiées: Le Perray-en-Yvelines, Les Essarts-le-roi, Coignières, Maurepas, La verrière, Elancourt et Trappes. Le peuplement croissant des ville comme Rambouillet, Gazeran, Épernon ou encore Chartres a induit une augmentation continue du trafic au cours des dernières années et une progression encore attendue de +50% d'ici 2050. La dangerosité de cet axe n'est plus à démontrée. Les difficultés sociales rencontrées par nombre des communes traversées par la N10 sont accentuées par un déséquilibre sociologique engendré par la présence de cette route qui sépare des zones plus favorisées d'autres en souffrance sociale.
                  
                    Pour favoriser les échanges entre le Sud ouest de notre département et les zones d'activité Yvelinoises, plusieurs projets de tracé ont été proposés. Chaque tracé porte en lui des avantages (coût acceptable, faisabilité, respect des habitats existants, des Hommes, des espaces naturels , réhabilitations des zones urbaines en souffrance depuis trente ans, ...) et des inconvénients (Passage dans des zones d'intérêt écologique, coût exorbitant, difficulté et durée des travaux, continuité des troubles pour les riverains, ...)
               
                    Dans tous les cas, ce prolongement, s'il est nécessaire pour tous, se fera au détriment de certains. Il convient donc de choisir le tracé qui respectera les plus les Hommes, qui favorisera la réhabilitation des villes meurtries et qui mettra en exergue les valeurs les plus nobles de notre république, celles du partage, de la générosité, et de la fraternité. Les valeurs de l'écologie sont certes des valeurs d'une noblesse évidente mais elles doivent s'accomoder de la souffrance des Hommes. Il est toujours possible, dans le cadre strict d'un programme de construction, d'amménager avec le plus de soin et de respect le passage d'une section d'autoroute. C'est le postulat de départ sans lequel il ne peut être admis un passage en zones protégées. Il faut exiger cette prise en compte !!
                   
                  Enfin, reprenant des termes tenus lors des réunions de la commission nationale du débat public, "les hommes d'abord! La nature après!". S'il n'est pas question de sacrifier les oiseaux protégés, les forêts de la haute vallée de Chevreuse,ou les étangs et les cours d'eau, il ne faut pas oublier que des hommes et des femmes souffrent depuis plus de trente ans dans des conditions de vie terribles, partagés entre la pollution sonore (insupportable), la pollution de l'air (souvent supérieure aux normes admises), la dangerosité (des morts,...), la fracture sociale (la vrai!!).
                   
                 Partant de l'ensemble des informations disponibles, conscient que le prolongement de l'autoroute A12 est une nécessité et dans le respect de la démocratie qui permet à tous de choisir en son âme et conscience les valeurs et les projets qu'il soutient, les jeunes UDF-78 lancent sur leur blog un grand débat sur le choix des tracés.
                   
                   Bien évidemment, je choisi pour ma part un tracé qui redonne aux villes sinistrées la vigueur qu'on leur a volé et l'espoir d'enfin redevenir ce qu'elle n'aurai jamais dû cesser d'être, des villes qui vivent au mieux notre république dans tous ce qu'elle a de meilleur; la diversité, le partage, le respect des autres et des espaces naturels.
    Par Benoit CORDIN, trésorier, habitant de Trappes
  • Ségoleine sur les pas de Devilliers

      Voici plusieurs semaines que Ségolène gesticule. Depuis plusieurs jours, elle passe à l'offensive.

           Après de nombreux discours vides de sens et de projet, elle nous présente des orientations sécurtaires surprénantes qui tendent à laisser croire au peuple que la solution dans les "banlieues chaudes" passe par la répréssion alors que de nombreux éducateurs donnent toute leur énergie pour tenter d'éduquer et d'aider par le dialogue les jeunes qui parfois dépassent les limites de la légalité. Les orientations sécuritaires de De Villiers ne sont plus très loin!!! Ségolène tente de déborder les UMPistes par la droite. Quelle grand écart!!!

           Bon,je ne remets pas en cause les bilans qui montrent sans discussion possible que nos villes sont des lieux de vie parfois difficiles. Je ne dis pas non plus qu'il ne faut pas sanctionner les débordements, les incivismes ou les agressions. MAIS, il faut réserver les réponses les plus dures aux seules personnes qui sont réfractaires à l'action des éducateurs. On ne peut pas faire comme cette candidate socialiste et agiter ainsi, l'épouventaille de la peur, de l'insécurité pour proposer ni plus ni moins comme solution  que l'utilisation des moyens armés (des personnes entrainées à la guerre -disproportionné,non?-) pour réeduquer les jeunes difficiles.

          Ces propositions semblent rallier plus de la moitié des français. C'est inquiétant et ça prouve que cette femme arrive à ses fins; elle fait passé ses concurents pour des mous, incapables de prendre des décisions et des orientations fermes ...bref, de vrais ELEPHANTS du PS.  

    Ne tombons pas dans ce piège !!!.

           Ségolène est une vrai femme politique, pas une femme du peuple. Ses valeurs ne sont pas celles qui pourront aider les plus démunis. elle est, par de nombreux côtés, réactionnaire et ne doit pas être une alternative pour 2007.

          La seule alternative réelle se trouve dans le projet de l'UDF qui se forge au cours des nombreux colloques publics organisés sur les thèmes qui touchent notre société entière. Ces colloques sont des lieux de débats et de dialogue, dans les respects des compétences des intervenants, adhérents ou non à l'UDF.

          Ne nous laissons pas abuser. Soyons patients. Construisons avec sérieux des projets réalistes, peut-être moins visibles, moins vendeurs mais efficaces.

         Réjoignez l'UDF, plus nous serons nombreux, plus nous pourrons induire des changements dans la politique des décennies à venir tant dans nos communes que dans notre pays!

    P.S.: Ne l'oublions pas, au pouvoir, Ségolene dirigerait la france avec des hommes politiques qui ont échoués avec Jospin ... .

    A bientôt.

  • bienvenu

            La vie politique des dernières années a été marquée par l’alternance des politiques de gauche et de droite. Alors que nos Hommes politiques s’affrontaient pour tel ou tel mandat, ils ont oublié le fondement de leur action : Améliorer la vie des citoyens.

        

            Depuis 2002, l’UDF vit une nouvelle ère, celle de la politique libérée des contrainte partisanes, libre de sa parole et de ses actes. Les jeunes UDF regroupent des femmes et de hommes qui sont prêts à s’engager pour faire progresser le pays et ses habitants. Notre valeur forte, le RESPECT.

        

           En effet, nous vivons dans un pays riche d’une diversité éblouissante tant par les origines, les croyances, les coutumes que l’initiative.

           

          La 11ème circonscription des yvelines est un concentré formidable de la France. Cette circonscription est noire, blanche, jaune et beur. Elle est croyante et athée, riche et pauvre, verte et urbaine, douce et dure,…

          

         Nous devons maintenant agir pour qu’enfin les énergies se regroupent pour faire progresser les Hommes, leur offrir la possibilité d’exprimer la force qui est en eux. Voilà mon ambition pour trappes et ses communes voisines.

          

          Sur ce blog, je voudrai que nous puissions trouver les pistes qui apporterons à nos villes le renouveau social et culturel qui leur manque. Nous avons en nous les armes pour faire changer un monde bien souvent sclérosé au seul bénéfice de quelques uns d’entre nous. Partageons, Accompagnons l’ascension des plus modestes pour qu’enfin chacun d’entre nous puisse se dire : Ma vie est belle car, en vérité, elle devrait être belle pour tous !!

    Alors bienvenu et au travail ensemble pour tous !!!