UA-72225749-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 4 mois avec NS

    Bonsoir, après une pause longue, très longue sur ce blog, me revoila.

    Deux mois qui ont vu la vie politique francaise évoluée, se complaire dans l'adoration, la compalisance coupable ou la critique molle de notre nouveau président et de son gouvernement (au fait, qui se rappelle encore du nom du premier ministre???? un indice: c'était un piètre ministre de l'Education Nationale). Le PS s'est vidé de ses éléphants trop encombrants pour certains et se retrouve vide de substance et de projet. Le centre s'est divisé entre Les "j'suis du centre mais j' voterai toutes les lois de l'UMP, mais si, j'suis quand même indépendant si, si j'vous le jure !!!!" et ceux qui souhaitent encore créer une voie réaliste, ambitieuse et enthousiaste . Je fais parti de cette nouvelle vague "MoDem" désireuse de sortir notre pays d'un immobilisme politique portée par les majorités succesives.

    Notre gouvernement, comme les précédents, n'apporte rien de bien convainquant pour réformer notre société, la rendre dynamique et volontaire.

            Un gouvernement libéral? Il revient sur les reductions de postes dans la fonction publique et sur la sécu-fléxibilité du travail.

            Un gouvernement social? Une hausse du SMIC juste au niveau minimal et des cadeaux fiscaux qui vont profiter aux plus nantis. Bref, rien de bien inventif ni d'enthousiasmant.

            Un gouvernement sécuritaire ? réglement de compte à grenoble, une grand mère assassinée en seine saint denis par un cambrioleur qui a "paniqué" et un violeur pédophile récidiviste en attentante de la mise en place de son suivi psychiatrique ... .

           Un gouvernement économique ? un président qui gesticule devant la banque européenne l'accusant de tous les mots, responsable d'un euro fort qui grève notre export alors que dans le même temps, l'allemagne retrouve un niveau d'exportation record avec le même euro fort. Le même président qui revient sur les efforts necessaires de reduction de notre dette ,alors même que c'est un point capital du retour à la prosperité et que les dépenses engagées sont sturcturelle et pas d'investissement (les seules réellement acceptables puisqu'elles ont pour but de créer les conditions d'une rentabilité économique et sociale future)

              L'omniprésence de notre président est un leurre qui cache un projet de société flou, un manque d'ambition pour la france et encore plus pour l'Europe (voir l'accord à minima, trouvé par sarko qui enfonce encore pour plusieurs années notre idéal européen au fond  des oubliettes). Seul l'aboutissement de ses ambitions personnelles semblent orienter le choix de ses actions (voir sarko en Lybie).

    Enfin, les mois à venir nous montreront la faiblesse de ce gouvernement.

              Au dela de ce bilan, il est nécessaire que le MoDem devienne une vrai force de propositions et d'innovation. Les nombreux adhérents qui ont rejoint notre mouvement sont tous porteurs à leur niveau de cette rénovation.

          Pour le moment, notre parti est encore en pleine fondation puisque que les semaines qui veinnent vont voir se dérouler le FORUM DES DEMOCRATES à SEIGNOSSES du 13 au 16 septembre  ( http://www.forumdesdemocrates.fr/inscriptions.php ), aisni que le conseil national  des jeunes UDF-MoDem à Lilles.

    Le site Web http://www.bayrou.fr  est là pour préciser à ceux qui le souhaite les grandes orientations que nous souhaitons donner à notre mouvement. Pour ceux qui en doutaient encore avant les vacances, le MoDem est bien en ordre de bataille et sera des prochaines échéances électorales pour renouveler à tous les niveaux de la société les gouvernants incapables de nous offrir la France que nous méritons et que nous voulons, même au prix d'efforts individuels.

    Bonne soirée à tous, bonne vacances pour ceux qui y sont encore et ceux qui y seront bientôt.

    A bientôt pour parler de politique locale puisque les municipales qui s'annoncent risquent d'être surprenantes et teintées d'une couleur nouvelle... .