UA-72225749-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ou va le nouveau centre ?

    b91967c25eae0d151148712a7ddc64aa.jpg          Après des ruses législatives permettant de changer les règles de financement des partis politiques, Le nouveau centre cherche un financement avec l'aide d'un parti polynésien puisque, là-bas, de l'autre côté de la planète, les règles de financement sont différentes.

             Ce parti est, depuis son apparition une énigme. Il regroupe des personnes qui, dès le départ ont, pour la plupart, manifesté un soutien sans équivoque au choix politique de l'UDF derrière F. BAYROU. Rappelez vous des déclarations presque etonnante d'un François SAUVADET, d'un Hervé MORIN (oui, oui le ministre qui représente si bien le surnom de l'armée française: LA GRANDE MUETTE, tant il est inexistant et inefficace à son poste) ou d'un Maurice LEROY que j'ai vu en transe devant son idole BAYROU la semaine précédant le premier tour des présidentielles à BERCY. Dans le département, le nouveau centre relève de la même alchimie surprenante en regroupant des personnes dont la seule ambition politique est... eux-même (n'est-ce pas Monsieur BLANC et madame DUPONCHEL (qui a échangé son indépendance à un poste de 1er adjoint à maisons laffite).

              Non, le nouveau centre n'est pas l'alternative démocrate que l'on veut bien nous vendre. C'est un parti créé sur la peur d'indépendance qu'a voulu l'UDF. C'est un parti  "Tanguy" vous savez, le jeune adulte qui ne voulait pas quitter ses parents dans le film d'étienne chatiliez. Le nouveau centre préfère cette position derrière papa Sarko et maman Dati croyant, avec une naiveté surprenante pour des hommes d'expérience qu'on aurait pu croire plus futés, qu'il pourraient peser sur les choix politiques de nos dirigeants. Bah non, ils sont comme les enfants qui voudraient décider des achats au supermarché. C'est bien souvent non et rarement un petit jouet insignifiant. Voyez les amendements accordés par l'UMP au nouveau centre ... Ont-ils revolutionné notre vie? Diminué la dette? orienté différement le budget de la france? Rénové la démocratie? Amélioré notre environnement?  NON, rien de tout ça. Mais ce n'est pas bien grave, ils sont élus et touchent grassement leurs rémunérations de parlementaires d'un parti qui a autant d'élus que de militants et dont les jeunes (appelés jeunes centristes) s'accoquinent avec les jeunes populaires  (jeunes UMP) alors qu'on les combattaient en mars (n'est-ce pas julien !!!).

             Je dois être encore bien naïf de ne pas (vouloir?) comprendre encore le sens même de ce parti créé au prix d'un reniement total des engagements pris par leurs représentants, qu'il soient jeunes  ou anciens. Je ne comprends pas que l'on considère encore les électeurs comme des idiots à qui on peut tout faire croire, surtout le renoncement à une indépendance d'idées comme le porte le MoDem et au bonheur d'une servilité à l'UMP. Cette politique d'un autre temps est une insulte à notre société moderne et aux français qui savent maintenant que la concertation vaut toujours mieux que la servilité au dominant.

    Bonsoir.   *BC*

  • Les jeunes démocrates, c'est nous !!!

    Les jeunes démocrates, dans la continuité du travail mené par les jeunes UDF mais avec la fraicheur et la diversité idéologiques de ceux qui viennent d'autres horizons politiques, se mettent en marche dans le 78. Ce mouvement fait partie intégrante du MoDem et entend pesé sur les orientations du seul parti fédérateur et moderne, le MoDem.

    Sur le département, dans l'attente des futures élections du bureau jeunes démocrates, c'est le bureau des Jeunesudf 78 qui gère le passage de témoin. Gisèle Goldasz s'occupe, pour l'instant, de cette tâche avec l'appui de nouveaux militants, étudiants ou jeunes travailleurs. Nous devons travailler à l'intégration de jeunes sur les listes aux futures municipales et à la présence de jeunes MoDem aux cantonales partielles. Pour ma part, je consacre maintenant mon temps libre à ;la préparation des élections municipales avec Théo Tathys et aux élections cantonales à venir dont l'enjeu politique est majeur.

    Trappes est une ville jeune et dynamique qui doit peser sur la politique départementale. Nous avons déja raté l'étape "législatives" et offert à JM FOURGOUS, maire d'Elancourt, la représentation de notre ville au parlement.

    La jeunesse trappiste doit maintenant oser se prendre en main et s'engager pour qu'enfin, ce ne soit plus Elancourt (par l'intermédiaire de son porte voix local, Gérard Fourgous, ou l'ancien (très ancien député (j'avais 5 ans à l'époque))auffargisiois, maire de trappes, qui nous représentent. Je sais que ces propos semblent un peu aggressifs mais bon, il est insupportable que notre voix ne soit portée par des personnes pour qui trappes n'est qu'un lieu de travail puisqu'il sont politiciens à plein temps dans notre ville avant de rentrer loin de chez nous, dans leur habitation. Prenons la place qui est la notre !!! Le MoDem est là pour porter un message différent, celui de notre quotidien, attaché à la ville dans laquelle on habite, celui d'un espoir de progrès économique enfin partagé pour notre cité et ses enfants.

    Alors,maintenant que la structure se développe, faite le pas qui fera de vous un acteur de notre ville et de notre département: adhéré au MoDem !!!!.

     

    Bonsoir

  • logo

    32ab11b4230754c93e849b5116cd20fc.gif

  • CONGRes de VILLEPINTE et TRAPPES

    e4d6aace87072388af9281fd1fa57bad.jpg               C'a y est !!!! Le MoDem est enfin créé officiellement. Les statuts ont été adoptés samedi au cours d'une séance longue mais à l'image de ce que nous voulons défendre ... le dialogue, l'écoute et le respect d'autrui. Commencé à 10 h le vote des statuts s'est achevé à 17 heures, suivi de l'election du président de ce nouveau parti. BAyrou a été élu avec plus de 96 % des voix.

                  Les yvelines et notre circonscription étaient bien représentés: THéo Tathys, Evelyne Duquennoy, Daniel Farnier, et bien d'autres, élancourtois ou fontenaisiens étaient à mes côté pour participer à la naissance d'un parti vraiment pas comme les autres ... Respectueux, moderne et DEMOCRATE !

                  Nous avons pu aborder la situation politique de Trappes avec des élus influents, de cette faiblesse des communistes qui n'ont pas su aller au bout de leurs idées en s'inféodant une nouvelle fois à Guy MALANDAIN. Quand je pense que sur une site GAuchiste de trappes, on me rabaissait il y a plus de 6 mois en indiquant que j'avais déja ma place sur la liste de MALANDAIN ... BAh, oui, chers extrêmistes, la sincérité , l'honneteté morale et la fidèlité à des principes ne sont pas vraiment de votre côté. je les rassure. j'aurai bien une place sur une liste aux municipales 2008. Cette liste, vous la reconnatrez facilement, ce sera une liste de trappistes qui payent leurs impots sur la ville et qui y habitent depuis plusieurs années.  je ne crois pas que la liste de l'Auffargisois (est -ce le vrai nom des habitants d'Auffargis) MALANDAIN ou celle du néo trappistes FOURGOUS pourrons en dire autant. 

                   Fidèles aux idées défendues par François BAYROU, et qui figurent dans les principes fondateurs du MoDem, la liste que Théo TATHYS sera à l'image de notre ville, divers et dynamique. Notre équipe , en cours de formation regroupe déjà des jeunes (moins de 35 ans) , des séniors et des actifs engagés pour leur ville, militants ou non du MoDem. Nous ne cherchons pas à convaincre de la nécessité d'adhérer à notre mouvement. Nous cherchons simplement à fédérer des trappistes qui veulent construire une ville dans laquelle ils seront heureux de voir grandir leurs enfants, avec cette confiance en l'avenir qui est totalement absente de l'esprit des trappistes à l'heure du Bilan de Guy MALANDAIN. Il a réussit avec l'ARGENT DE L' ANRU à faire passer notre ville d'une mort cérébrale communiste à un coma qui semble le satisfaire. NOUS VOULONS FAIRE DE TRAPPES UNE VILLE ACTIVE ET DYNAMIQUE EN PLACANT L'EMPLOI ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU COEUR DE NOTRE PROJET.

                Prochainement, dès les investitures confirmées, je vous parlerai des élections cantonales souvent oubliées alors que le conseil général ( le département) joue un rôle majeur dans le fonctionnement de nombreux institutions locales et donc sur notre vie à tous. Une chose est sûr, le MoDem portera un candidat volontaire et engagé, jeune et désireux de réveiller cette foncion départemental occupée depuis plus de 20 ans un certain Michel ESPINAT ... Qui se souvient de son bilan depuis si longtemps? Voila le genre de situation qui ne doit plus exister, je n'accepte plus l'occupation permananente de fonctions à la mairie ou au département par quelques politiciens "professionnels". La démocratie à besoin de renouvellement , de sang frais. Qu'il soit celui d'un retraité qui veut participer à la vie politique de sa cité ou celui d'un jeune actif qui veut agir sur l'avenir quei sera le sien dans sa ville,  C'ets dans tous les cas nécessaire à l'emergence de nouveaux modes de penser la ville et l'avenir.