UA-72225749-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • réponse à Sarah

    Madame Sarah,

     

     

     

    Je crois comprendre assez bien ce que vous écrivez (j’arrive à décrypter les textes parfois très obscurs de mes élèves alors, …). Toutefois, je ne peux pas vous suivre quand vous indiquez que Guy Malandain a été inexistant sur la ville. On peut lui reprocher beaucoup : son manque d'ambition pour la ville, l’absence d’écoute des habitants (il ne suffit pas de d’entendre, il faut écouter !!), l'absence de politique sociale et économique ou encore le dédain inacceptable qu'il oppose aux élus de l'opposition (ce qui est dit long sur le respect qu'il a pour ceux qui ne partagent pas ses idées ( dont je fais parti !!) mais, qu'on le veuille ou non, il a imposé sa patte sur la ville par l'ensemble des réalisations urbanistiques qu'il a mis en oeuvre. Notez bien que je ne suis par vraiment en accord avec cette politique qui ne résout rien sans un travail en profondeur sur le plan du développement économique.

     

     

     

    Les efforts municipaux doivent être portés sur la relance de  l'économie trappiste au service des Trappistes et de l’accompagnement social. L'action du maire est de promouvoir la ville et la richesse de sa population pas simplement de choisir sur des plans les aménagements que l’on veut réaliser en nourrissant, pourquoi pas, l’ambition posthume d’un nom de rue ou de quartier … .

     

    Je comprends votre déception après avoir voté Malandain aux dernières municipales. Je n’avais pas fais ce choix et je ne le regrette pas !!! Nous avons cette année l’opportunité de changer la politique de la ville, chacun avec notre projet (celui de Théo viendra, soyez en sûr), alors, ne gerber plus et mobilisez-vous pour que les élus de l'ADT de Guy Malandain ne puissent plus faire perdre du temps à notre ville et à ses habitants.

     

     

     

    Je n’ai rien de particulier à reprocher à Monsieur Fourgous si ce n’est quelques frictions pendant la campagne présidentielle, son admiration pour les réalisations de son frère (pris en exemple à chaque intervention aux conseils municipaux) qui me font craindre une mise sous tutelle de notre ville au profit exclusif d’Elancourt et les premières brides de son programme présenté sur son site (je mets ici le lien pour que ceux qui le désirent puissent le consulter, c’est sympa, non ?) qui ne me paraît pas répondre aux ambitions légitimes de la population que je sais écouter. C’est mon droit me semble t-il de ne pas croire en la gratuité de la cantine. C’est une proposition sans autre intérêt qu’électoraliste.

     

     

     

    Enfin, au début, votre commentaire me semblait dépassionné et plus courtois. Il est dommage qu’il se termine une nouvelle fois (après le rouleau à pâtisserie) par une pique inutile car, je vous le confesse (oups, ç’a fait un peu démocrate chrétien !!!), je n’arrive pas à me sentir vexé ou touché par ces propos !!! A vrai dire, je m’en moque. Le reste de votre commentaire est bien plus intéressant !!!

     

     

     

    Alors, voilà, je vous salue et vous souhaite une bonne soirée.

     

    PS : si on se croise un jour dans notre ville , évitez s’il vous plait le rouleau à pâtisserie parce là, je crois que ça doit être douloureux … .

     

  • La cantine de fourgous

    Ça y est, Gérard Fourgous entre en campagne.

     

     

     

    Dès sa première interview, il commet déjà des « Ségolèneries » en annonçant vouloir faire gagner la droite à Trappes avant de se raviser et d’annoncer une liste ouverte à tous en brandissant la venue de Véronique Saguez (ancienne suppléante de Djamal Yalaoui) et d’Aïcha Akafou (pressentie pour être la suppléante de M. Miserey (PCF) aux cantonales avant de procéder à un grand écart assez époustouflant en rejoignant un Gérard fourgous (voir les nouvelles des Yvelines du jeudi 17-01) qu’elle a mainte fois critiqué vertement en conseil municipal !!!) . Une liste bancale d’ouverture menée par un homme dont les affiches sur les panneaux de la ville ce matin frisent la mégalomanie.

     

    Aujourd’hui, affichage partout dans la ville et cérémonie d’ouverture de campagne dans sa permanence avec des pontes de la droite … Une liste d’ouverture ?

     

     

     

    Première proposition : La gratuité de la cantine.

     

     

     

    Bouillie électorale proposée par une équipe qui promet. La gratuité de la cantine est un engagement pris par plusieurs maires de villes de banlieue qui s’est traduit par une affluence très grande dans les cantines. Point positif : des enfants qui ne mangeaient pas à la cantine y ont eu accès et ont pu prendre un repas équilibré. Point négatif : L’augmentation des impôts locaux.

     

     

     

    Soyons raisonnables, deux raisons au moins s’opposent à cette proposition :

     

     

     

    1.       Le tarif basé sur le quotient familial respecte la diversité des situations financières de chacun des trappistes. Le coût des repas variant de 60 centimes à 4,90 €, l’annulation de la facturation est donc avantageuse pour les moins démunis de la ville.

     

     

     

    2.       Le financement de la cantine par les impôts fera porter sur les épaules de tous les Trappistes les coûts liés à l’alimentation des enfants. Si le principe de la solidarité est un pilier de notre société, je crois qu’il est indispensable de responsabiliser les parents des enfants qui fréquentent nos écoles. Plutôt que de rendre gratuit la cantine, Il faut donc que la collectivité revoie en profondeur la grille de calcul des quotients en s’engageant par exemple à diminuer de moitié le coût  des repas. Chaque expérience visant à rendre gratuit un service rendu est un échec, tant sur le plan comptable que sur le plan social. Le rôle d’une municipalité ne doit pas être de déresponsabiliser les familles et les enfants par rapport aux coûts de la vie, de la nourriture ou du respect de ce que la collectivité met à leur disposition. Rendre gratuit la cantine, c’est lui faire perdre ce rôle formateur de la valeur des choses courantes.

     

    Au-delà de la démagogie de cette mesure que la liste UMP (et autres acrobates de la politique) nous propose, se pose le problème de la connaissance des dossiers et du quotidien des trappistes… Allez, monsieur Fourgous, un effort d’imagination et de rigueur politique et morale. On ne peut pas être élu maire sur des propositions aussi peu pertinentes. A en croire les propos des personnes sur le quai de la Gare mardi matin, les gens ne sont pas dupes !!!   Bonne nuit.  Benoît CORDIN « Trappes de toutes nos forces !!! »

  • Soirée de voeux du maire

    b0fa72afefb8f4c84eb504807ec26761.gifBonsoir,

                   Après quelques semaines de repos, vacances avec les enfants et préparation du programme que je défendrai  devant vous au sein de l’équipe trappistes constituée par Théo TATHYS au cours des prochaines élections municipales, je me permets de vous souhaiter de tout coeur une bonne et heureuse année.

                 Pour ma part, j’espère qu’elle sera le départ d’une grande aventure politique pour la réussite d’une ville que j’ai appris à aimer et à partager.

    Mes enfants vont tous les jours à l’école à trappes, je paye mes impôts pour la ville, je participe à la vie de Trappes au sein du comité de quartier jaurès gare que j’ai la joie de présider alors oui, comme vous tous je peux le dire Trappes c’est ma ville, c’est notre ville !!!

     

    Ce soir, le maire de Trappes c’est offert un exercice oratoire dont il a le secret. Caché derrière une neutralité (imposée par la loi) peut convaincante, il n’a pas cesser de glorifier son action et sa capacité d’écoute et de dialogue. Personne ne pourra nier que Trappes a changé au cours du mandat de Guy Malandain. Personne ne peut le nier mais, franchement ne croyez vous pas qu’on aurai pu faire mieux pour favoriser l’insertion des jeunes, le développement économique de la ville.

    Comment peut-il se satisfaire d’une pépinière d’entreprises en préfabriqué après plus de 6 ans de mandat ?

    Comment peut-il se satisfaire d’un centre ville Jaurès exsangue et délabré ?

    Comment peut-il affirmer que la CA est responsable de la médiocrité des conditions d’accueil de nos ZI vieillissantes alors que les ZI des autres villes (Elancourt ou Guyancourt) attirent les entreprises par un cadre et des prestations supérieures ?.

    Non, Monsieur Malandain, si vous avez passé votre mandat à améliorer l’urbanisme dans le cadre de l’ANRU et de ses financements, vous avez négligé le développement économique de la ville pourtant essentiel à l’amélioration des conditions de vie des trappistes. Permettre à tous les trappistes, grâce à une action municipale sans relâche, d’être formé et adapté au besoin du travail proposé par des entreprises que nous accueillerions dans nos Zi est la solution à de nombreux problèmes de notre cité.

                     Alors, si la critique est facile, la construction d’un projet pour notre ville capable de transcender les clivages politiques, dans le respect des orientations du MoDem est un exercice difficile mais passionnant. Dans le paysage politique trappistes, nous aurons aux municipales des listes de gauche, une liste de droite et une liste de TRAPPISTES . Voila notre orientation.

                     Notre liste ne comporte volontairement que quelques adhérents du MoDem. Elle regroupe en effet des personnes dont le seul objectif est de faire vivre mieux notre ville. Pour nous, pour nos enfants. Notre liste sera celle des vrais trappistes (ceux qui vivent toute l’année sur notre commune, c’et pas toujours évident pour les autres listes …) modernes et engagés résolument pour la solidarité et le développement économique, créateur des richesses nécessaires.  

                         Le MoDem est le seul parti avec les Verts a avoir placé le développement durable au centre de sa vision sociétale. Pour Trappes nous voulons une ville à la pointe de respect de notre environnement et de ses habitants. Il est possible d’allier respect de l’environnement et respect de l’humain. C’est notre engagement pour la ville.

                         Le MoDem est le seul parti à croire avec autant de sincérité à la solidarité nécessaire entre les trappistes et en la possibilité de réconcilier économie et partage. C’est possible sur trappes, nous y croyons.

                         Le MoDem est le seul parti à croire avec autant de sincérité en la richesse inégalable que peut apporter à notre société les cultures et les énergies venues d’ailleurs. Nous croyons de toutes nos forces en un projet européen comme nous croyons de toutes nos forces à la diversité de tous les trappistes. Notre liste, à l’image de notre ville, est plurielle et arc en ciel.

            Le MoDem est le seul parti à placer le contrôle de dépense publique au cœur de son programme. Sur Trappes, c’est aussi notre objectif. Etre capable d’aider et de subventionner l’aide au retour (ou à l’accès) des sans emplois plutôt que de subventionner l’inaction subie par nombre d’entre eux.

                      Le MoDem a investi Théo TATHYS pour mener une liste trappiste pour les prochaines municipales. Malgré les risques financiers d’une campagne électorale, il a accepter de relever ce défi.

        Contrairement aux autres candidats qui bénéficient de financements importants, nous sommes comme vous, des revenus limités mais une envie décuplée de participer à la rénovation de notre cité. Nous n’aurons pas de permanence sur la ville… trop cher et puis, nous, comme nous habitons à trappes, il est facile de nous rencontrer … .

          Contrairement aux autres candidats, nous ne pourrons pas passer vous voire tous les jours toute la journée … comme vous, (en tout cas les plus chanceux) nous travaillons et ne pouvons pas nous mettre en disponibilité pendant les mois qui précèdent les élections.

     

    Notre liste, c’est la votre, celle de trappistes qui veulent construire une ville parfaite pour nos enfants.

                 Alors, a chaque instant, vous pouvez nous soutenir, nous faire part de vos idées, de vos envies pour notre ville. Ensemble, vivons Trappes de toutes nos forces ! 

    Bonne année à tous.

     >Benoît CORDIN