UA-72225749-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

peu d'espoir pour notre ville

 

Après une période d'exitation et d'espoir, Trappes retombe petit à petit dans sa létargie. Le maire a repris sa place, ses adjoints reprennent leurs dossiers et Mme Mary, son costume de conseiller général. Bref, à quelques exceptions près, les mêmes têtes, presques aux mêmes endroits. Alors que la ville nouvelle continue de s'élever socialement, nous voilà dans une ville qui reprend son rythme molasson sans vision postive et ambitieuse. Abimé par des décennies de politique communiste absurde tant sur le plan urbanistiqueque social, l'esprit trappiste se satisfait d'une politique médiocre qui, sans être désastreuse, ne permettra pas à notre ville de rattraper le retard qu'elle a pris par rapport au reste de St Quentin.

Le 13 mai, le projet définitif d'aménagement de la N10 sera présenté. Nous pourrons enfin juger de la pertinence du projet que notre maire à choisi pour nous. Les riverains et les comités de quartiers de la ville n'ont pas été concertés. Je ne saurais pas dire qui a choisi ce projet (quoi que ...)mais, il est sûr qu'il ne sera pas le fruit d'un concensus général. Le maire aurait dû faire autrement, il a échoué dans cet exercice de démocratie locale. Les trappistes étaient près à des concessions pour cet aménagement dans la mesure où un certain nombre d'exigences étaient posées.Nous verons donc le 13 mai ... .

 

Rumeur ou projet des socialistes du Conseil Régional: La fermeture du Lycée de la plaine de Neauphle. Parce que je suis trappiste, parce que mes enfants sont scolarisés à Trappes, parce que je suis enseignant, parce que je suis élu parent d'élève et parce que je crois dans la force inégalable de l'éducation dans la réussite sociale que méritent les jeunes qui vivent dans notre ville, je m'oppose avec force à ce projet. Il faudra, si l'information se confirme, mobiliser toutes les forces de la ville.

Rappel: Un maire socialiste, un conseiller général socialiste, une sénatrice socialiste, un conseil régional socialiste , les autres miettes UMP:

Qu'ont-ils fait pour nous durant ces dernières années?

Que prévoient-ils pour nous pour les années futures?

J'ose espèrer qu'après avoir perdu « Météo France », le maire ne perdra pas un service public majeur socle indispensable à la paix sociale comme l'est le lycée de Trappes. Soyez vigilents et engager pour la réussite scolaire de nos enfants.

 

En attendant, je vous rappelle l'engagement des parents d'élèves contre les réformes des conditions d'enseignement en collège et lycée et de la pédagogie en primaire. Comme à chaque fois, et c'est le positionnement politique du MoDem, nous ne remettons pas en cause le principe de réforme profonde de l'éducation nationale. Par contre, il est indispensable de s'ouvrir à la concertation et le dialogue avec pragmatisme. La réforme présentée est financière et gestionnelle alors que la pédagogie et les objectifs cognitifs devraient être à la base de tout. C'est une réforme faite à l'envers par un ministre totalement déconnecté de sa base et abandonné par le reste de la majorité qui ne crois même pas en lui ni en son projet. A vrai dire, cette réforme obscure et mal ficelée, est à l'image des errements halluciants des nos ministres et de notre cher président. C'est ridicule et inquiétant... comment la france peut-elle se sortir de l'ornière dans laquelle les socialistes l'ont placées avant que les chiraquiens s'y enlisent. Sarko, à l'image d'un de ces marabouts qui envahissent nos boites aux lettres avec leurs tracts prometteurs de miracle, vous a fait croire (pas moi !!!) en une révolution économique pour notre pays. Actuellement, on accuse la conjoncture alors qu'à l'époque déjà toutes les personnes sensées connaissaient l'imposture des programmes des deux finalistes de l'an passé. Sans commentaire !

 

Bon, j'arrête ce discours un peu confus qui reflète un peu la désillusion dans laquelle je me trouve face à l'inaction et la passivité affichée par les nouveaux élus. Que va devenir notre ville au cours des années à venir ... . Comme chacun d'entre nous, l'avenir de trappes me préoccupe. Je suis inquiet car ni le monde, ni la france, ni même la communauté d'agglo ne nous attendrons.

 

Bonne nuit.

 

 

Les commentaires sont fermés.