UA-72225749-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

communiqué de presse "régie centrale"


Communiqué de presse
TRAPPES-LES DEMOCRATES


Après une campagne électorale au cours de laquelle l’équipe qui a gagné le droit et la responsabilité de gérer au mieux notre ville, nous a vanté les valeurs humanistes et sociales de son programme et un respect des Trappistes, la réalité politique actuelle est tout autre.

La ville de Trappes met à la disposition des enfants de la ville de nombreux services de garde, d’accompagnements scolaires et de cantines.
TRAPPES-LES DEMOCRATES, né de la liste « TRAPPES DE TOUTES NOS FORCES » portée par Théodore TATHYS, se félicite de la mise en œuvre par l’équipe de M. MALANDAIN d’un accueil du matin pour les enfants les plus jeunes (mode de garde qui était l’une de nos propositions lors de la campagne électorale, que la liste de M. Guy MALANDAIN ne proposait pas et donc qu’il vient de reprendre à son compte).

Par contre nous demandons une refonte complète des grilles tarifaires appliquées sur la ville. Les tarifs sont exorbitants pour nombres de Trappistes (jusqu’à 5 euros le repas pour un enfant en primaire). Par exemple, un couple de fonctionnaires après 5 années d’activité professionnelle avec 2 enfants se retrouve déjà à un quotient compris entre 7 et 10. C’est un étalonnement que l’on ne peut plus accepter dans une ville qui doit accompagner le progrès social et pas le sanctionner.

Depuis le début du mois de septembre, les conditions de fonctionnement de la régie centrale sont modifiées. Née d’un choix politique des nouveaux élus, la municipalité a accentué encore plus les pressions exercées sur les familles de Trappes.

Ainsi, madame MARY, conseillère générale et première adjointe en charge des affaires scolaires et de la petite enfance continue une politique de prépaiement que nous estimons injuste pour la plus grande majorité de la population trappiste. Arguant de gros problèmes de paiement il y quelques années, l’ancienne équipe municipale avait décidé de demander à tous les trappistes de payer à l’avance l’utilisation des services municipaux.
Nous croyons, au contraire de nos élus passés et actuels, que la ville devrait mettre en œuvre toutes les actions nécessaires (accompagnement, dialogues, aides sociales, sanctions) au recouvrement des factures dues par ceux qui ne payent pas et respecter les autres qui sont nous en sommes certains, capables d’honorer à temps les factures présentées. La confiance est une vertu quel que soit la responsabilité que l’on exerce !

Par ailleurs, alors que nous sommes à l’heure de la communication et de l’internet, la municipalité a supprimé la communication par téléphone avec la régie centrale. Pour toute annulation ou inscription à un des services proposés par la mairie, il faut se déplacer sur place aux horaires d’ouverture de la mairie. Les familles qui travaillent ou celles qui se démènent pour en trouver se retrouvent donc dans l’incapacité totale d’entrer en contact avec la régie. C’est totalement inadmissible. Nos élus se satisfont à l’évidence d’une population trappiste sans emploi malléable et disponible tout au long de la journée…alors qu’elle devrait mettre tout en œuvre pour faciliter la vie des trappistes qui travaillent ou qui retrouvent du travail. C’était d’ailleurs l’objectif de la garderie du matin que nous défendions lors de la campagne des municipales. Les élus, choisis par les trappistes doivent être à leur service pour améliorer leur quotidien. Cette responsabilité des équipes municipales a surement échappé à l’élue en charge de la petite enfance et du scolaire … .

Autres modifications, tout service utilisé avant que le paiement ai été enregistré en régie est maintenant facturé le double du prix normal. Le repas d’un enfant de primaire pourra donc être facturé 10 euros par jour de retard … . Doit-on rappeler à nos élus la réalité sociale de la ville et la l’inutilité de sanctions totalement disproportionnées. Un minimum de pédagogie et de respect des trappistes devient indispensable.

Madame MARY, responsable de ces modifications a également mis en place deux autres mesures : aucune annulation moins de 48 heures à l’avance ou alors il faudra présenter un certificat médical… . Tous ceux qui ont des enfants savent que parfois, un enfant se lève un peu patraque, dérangé et qu’il faut parfois le garder à la maison ou le récupérer plus tôt dans la journée (avant le repas ou avant la garderie du soir). Nos responsables semblent ignorer cette réalité pourtant basique et nous obligent en plus à consulter un médecin.
Ignorent t-ils que la sécurité sociale déjà largement déficitaire n’a pas pour vocation d’être au service des responsables municipaux qui souhaitent assouvir sur les dos des Trappistes leurs pulsions autocratiques. Les Trappistes devront -ils assumer seuls, la franchise médicale d’1 euro retenue sur chaque consultation chez son médecin ?


• La mairie a t-elle prévue de les déduire des factures ?

L’ensemble des mesures mises en place à cette rentrée scolaire sont injustes. Nous sommes tous considérer par avance comme des fraudeurs potentiels (prépaiement) et des menteurs (certificat médical) qui abusent sans retenue des services offerts à prix d’or par la ville de Trappes (48h de délai).
Nous rappelons également à madame MARY que la mise en place des dispositions qu’elle a décidées aurait pu se faire en concertation avec les usagers des services municipaux. A aucun moment c’a n’a été le cas. Il est urgent que nous obtenions le respect qui nous ai du. Les trappistes ne sont pas des moutons à qui on peut imposer des règlements abusifs et infantilisants. D’autant que pour cette rentrée, tous les parents n’ont pas été avertis des modifications (nombres de familles, n’ont pas reçu des leur boites aux lettres le livret édité par la mairie).


TRAPPES-Les DEMOCRATES demande un retrait immédiat des dispositions décidées par madame MARY et l’instauration d’un règlement respectueux de l’honnêteté des trappistes. C’est un minimum.

TRAPPES-Les DEMOCRATES regroupe des militants et des sympathisants impliqués dans la vie associative locale. Ils sont tous Trappistes et partagent le même quotidien que vous.

TRAPPES-Les DEMOCRATES entend dénoncer les travers d’une politique locale dépassée et archaïque qui nous infantilise tous et qui complique le travail pourtant conséquent des employés municipaux.

Les commentaires sont fermés.